Buchelay s’engage dans la démarche Agenda 21

Concilier progrès économique et social, sans mettre en péril l’environnement, tels sont les objectifs du développement durable.

Pour faire face à ces défis, Buchelay s’engage dans l’élaboration d’un Agenda 21, issu du Sommet de la Terre de Rio, de 1992. Il s’agit d’une démarche volontaire qui requiert la participation du plus grand nombre.

L’Agenda 21 a cinq finalités : la lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources mais aussi la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations. Il est également question de l’épanouissement de tous les êtres humains, dont les Buchelois, mais aussi d’inciter tout un chacun à des modes de vie respectueux des producteurs de nos produits quotidiens et de l’environnement.

Concrètement, l’élaboration de l’Agenda 21 s’étend sur une année, elle-même décomposée en trois phases : un diagnostic d’analyse des atouts et faiblesses de la commune au regard du développement durable, une réflexion autour des actions à mener et leur réalisation. Tout au long de ces étapes, une concertation sera ouverte au travers de réunions publiques et d’ateliers.

Dans les prochaines semaines, chaque Buchelois pourra suivre l’avancée de la démarche et échanger sur ce sujet, au travers, notamment, d’une page dédiée sur le site Internet de la commune mais également via une adresse email spécifique à l’Agenda 21.

Mise à jour mardi 19 mars 2013

Des subventions pour les récupérateurs d’eau et panneaux photovoltaïques

La commune de Buchelay subventionne depuis 2009 les foyers Buchelois qui s’équipent de récupérateurs d’eau de pluie et de panneaux photovoltaïques. Cette aide est proposée sous forme d’une subvention de 50 % du montant hors taxes du récupérateur d’eau, et plafonnée à 150 €.

Pour les chauffe-eau solaires individuels, les systèmes solaires combinés et les capteurs photovoltaïques, la subvention est également de 50 % sur le montant hors taxe de la main d’œuvre, et plafonnée à 800 €.

Ces deux subventions sont limitées, pour chacune d’entre elle, à une demande par foyer. Les dossiers de demande de subvention peuvent être retirés en mairie.

Renseignements : 01 30 98 10 78.

Badgez pour faire le plein d’électricité !

Le réseau public qui traverse le nord des Yvelines s’étoffe et disposera de plus de 50 bornes de recharges pour véhicules électriques d’ici 2016. Demandez dès maintenant votre badge pour y avoir accès gratuitement.

Le badge ElectriCité est disponible en mairie ou sur electricite-seineaval.fr

Badger, charger et rouler. Faire le plein de son véhicule électrique est désormais un acte simple pour les possesseurs de véhicules électriques et hybrides. Le réseau ElectriCité Seine Aval, qui s’étend sur 21 collectivités locales du nord des Yvelines, multiplie les points de recharges, qui peuvent être localisées sur le site electricite-seineaval.fr

Depuis une expérimentation menée il y a trois ans, l’Epamsa et 21 collectivités, dont la Camy, développent le réseau public, accessible à tous les automobilistes qui circulent sur le territoire, que ses propriétaires y soient résident ou pas. La seule condition est de posséder un badge ElectriCité Seine Aval, dont la demande peut être faite de deux façons : en ligne sur electricite-seineaval.fr en remplissant le formulaire d’inscription, complété des copies de votre carte d’identité, certificat d’immatriculation du véhicule électrique ou d’une preuve d’achat pour un vélo électrique. Le badge est ensuite envoyé par courrier. Seconde méthode, auprès des mairies dont le territoire dispose d’une borne, ce qui est le cas à Buchelay.

Le badge et les recharges en électricité sont gratuits, ainsi que les places de stationnement dans toutes les communes équipées de bornes de recharge du réseau.

Le réseau ElectriCité Seine Aval met à disposition des bornes de recharge accélérée, de 3 et 22 kW, avec lesquelles une heure peut suffire, selon les véhicules, à recharger complètement la batterie. En cas de charge de deux véhicules simultanément, cette puissance se répartit entre les deux.

A ce jour, le badge ne permet pas encore une connexion sur les autres réseaux, de type Autolib ou celui de la ville de Paris, mais elle devrait être possible à l’avenir.


Comment ça marche ?

1. Présentez votre badge à la borne sur laquelle vous souhaitez vous brancher ; appuyez sur le bouton START et raccordez votre véhicule.

2. Pour signaler que votre véhicule est bien en charge, le voyant passe au bleu.

3. Une fois votre batterie chargée, vous n’aurez plus qu’à passer à nouveau votre badge, appuyer sur STOP et débrancher vos câbles !

Lorsque votre recharge est terminée, pensez à libérer la place pour les autres utilisateurs !

Mise à jour jeudi 21 mai 2015

Retour sur la page Actualités

Appel à participation pour l’Agenda 21 de Buchelay

Qu’est ce qu’un Agenda 21 ?

Les élus buchelois, pour formaliser leur politique de développement durable réalisent un Agenda 21. Il s’agit d’un plan d’action pour l’application du développement durable au sein de la commune. Il est notamment utile pour assurer une évolution harmonieuse de Buchelay et la protection de la nature. Plusieurs actions ont d’ores et déjà été initiées comme le recyclage du papier de bureau, des piles et cartouches usagées, l’installation d’une borne pour véhicules électriques mais aussi des actions en faveur des économies d’énergies dans les bâtiments municipaux.

Pourquoi a-t-on besoin de vous ?

Le développement durable se construit avec la participation de tous. C’est pourquoi nous voulons mettre en place un travail de concertation avec les habitants de Buchelay, comme nous avons pu le faire dans le passé, pour avoir un avis citoyen sur la démarche à adopter, indispensable à la réalisation de l’Agenda 21.

Comment participer ?

La concertation s’organise par l’intermédiaire d’un groupe de travail, se réunissant au cours du mois de mai, animé par Monsieur Alain Defresne (Conseiller Délégué au développement durable). Ce dernier réunira les Buchelois(e)s désireux de s’investir dans l’élaboration du plan d’actions de l’Agenda 21.

Ainsi, si la thématique du développement durable à Buchelay vous intéresse, et que vous êtes motivé(e)s pour participer et donner un peu de votre temps, contactez-nous à cette adresse :

Paul Martinez : « Penser global, agir local »

Les Buchelois invités à donner leur avis sur les forces de la commune et leurs souhaits pour l'Agenda 21. _MG_5375

Il appartient désormais aux Buchelois de se saisir du projet et de faire des propositions. La municipalité a déjà mis en œuvres plusieurs projets. Les prochaines actions doivent être celles de tous les habitants.

C'est donc parti pour l'Agenda 21. Le coup d'envoi de ce projet autour du développement durable a été officiellement donné par le maire de Buchelay, Paul Martinez, vendredi 19 mars, en mairie. La lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources mais aussi la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations comptent parmi les 5 finalités du programme Agenda 21. Il est également question de l’épanouissement de tous les êtres humains, dont les Buchelois, mais aussi d’inciter tout un chacun à des modes de vie respectueux des producteurs de nos produits quotidiens et de l’environnement.

L'Agenda 21 n'est pas exclusivement écologique, a résumé le maire, Paul Martinez, à la trentaine de personnes qui a assisté au forum.  L'Agenda 21 comporte aussi un volet social, économique dans une démarche de concertation.

Proximité

Il s'agit donc bien d'un engagement de proximité, c'est-à-dire un lien direct avec les Buchelois, qui se traduit par une phase de diagnostic et la mise en place d'actions concrètes, tout au long de l'année, dans le quotidien des habitants et des services de la mairie. Le recyclage des piles électriques et des cartouches d'impression, le recyclage des papiers de bureau dans les services municipaux et les écoles, sont un premier exemple de ce qui a déjà été mis en place.

Au-delà de l'aspect environnemental, ce service est aussi un enjeu humain, puisqu'il intègre l'association de personnes handicapées L'Envol, à Mantes-la-Ville en charge du tri des papiers recyclés.L'heure est donc désormais à la concertation et la participation active des Buchelois, afin de recueillir leur avis et leurs idées, conformément à l'adage 'penser global, agir local', insiste Paul Martinez.

Cette première étape sera présentée plus en détail au cours du Week-end en fête, les 24, 25 et 26 mai, où un stand sera réservé à l'Agenda 21. Les Buchelois - jeunes et seniors - sont d'ores-et-déjà invités à venir en nombre pour y participer.

Mise à jour vendredi 26 avril 2013

Les premières impressions

Le Forum a été l'occasion pour la trentaine de participants d'émettre leur avis et préconisations sur 5 thèmes différents. Chacun a pu exprimer les forces bucheloises et ses souhaits sur le transport, la solidarité, le transport, le « bien vivre » et agir pour l'environnement. Voici, ci-dessous, les résultats de cette première consultation.

Mise à jour vendredi 26 avril 2013

Bien vivre à Buchelay

Etre solidaire à Buchelay

Se déplacer à Buchelay

Agir pour l'environnement à Buchelay

Haut de page

Piles je trie, face j'impressionne

Ne les jetez plus ! A partir du mardi 2 avril, la municipalité met en place un système de recyclage de vos piles usagées et des cartouches d’imprimantes vides. Des bacs de dépôt seront à votre disposition à l’accueil de la mairie.

Ce nouveau service, qui s’accompagne en parallèle du recyclage des papiers de bureau dans tous les services municipaux, est réalisé en partenariat avec l’Envol qui favorise l’insertion des personnes handicapées par le travail : l’association fournit les bacs de recyclage à la commune, ses agents se chargent de trier les papiers en fonc-tion de leur nature (papier blanc, magazine, etc.) puis elle revend les matières premières à ses partenaires, dont la papeterie Greenfield, à Château-Thierry (Aisne). Cette démarche permet ainsi la création d’emplois locaux.

Elle répond également à des objectifs environnementaux en renforçant les taux de collectes qui ne sont que de 25% au bureau pour le papier (contre 71% à domicile), 36% pour les piles et 15% pour les cartouches d’imprimantes. Elle réduit aussi les rejets dans la nature de produits chimiques que sont le zinc, le lithium, le plomb, mercure, etc.

Les papiers collectés sont recyclés par les agents du centre d'aide par le travail, l'Envol, à Mantes-la-Ville

Mise à jour mardi 19 mars 2013

Buchelay ouvre son Agenda 21

Pour contacter la mairie par email sur l'Agenda 21

La Batribox est à disposition des Buchelois en mairie à partir d'avril