Commémoration

Le 5 décembre est la journée nationale d’hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Une cérémonie commémorative aura lieu samedi 5 décembre, à 11 h 30, au cimetière de Buchelay.

Abonnez-vous aux alertes de Buchelay par SMS !

Abonnez-vous au service d’alerte par SMS de Buchelay !

Depuis bientôt trois ans, la mairie de Buchelay communique ses informations urgentes par SMS. Ce service gratuit, sur inscription est accessible depuis la page d’accueil de ce site : à la rubrique En 1 clic, sélectionnez Buchelay par SMS. Vous pouvez aussi cliquer le bouton Buchelay SMS dans le pavé situé juste en-dessous !

Dans le formulaire à compléter, choisissez les thèmes des SMS de la Mairie de Buchelay que vous souhaitez recevoir, notamment les rubriques Enfance, Actualité, Infos flash, par exemple. Un SMS de confirmation vous transmet aussitôt vos identifiants. Ils vous permettent de modifier vos options ultérieurement.

Les infos de Buchelay, c’est aussi sur les réseaux sociaux : #buchelay

L’actualité de Buchelay en novembre

Mélomuz regarde notre monde

Gérard Duvalet

Ils se connaissent de longue date, ils ont déjà eu l’occasion de travailler ensemble plusieurs fois. Mais jamais, jusqu’à maintenant, ils n’avaient réalisé d’album ensemble. C’est chose faite. Ils ce sont Gérard Duvalet, Mélanie Delahaye, Alain Daniel, Pascal Girard et Hugo Zeitter, réunis dans la formation Mélomuz qui présente ce mois-ci son premier CD, De par le monde.
Les illustrations de la pochette et du livret annoncent la couleur de ces douze titres où la poésie est reine : Ce sont des encres, réalisées par Emmanuelle Lemoine et Sylvette Hébert, pendant un concert à Bonnières-sur-Seine, explique Gérard Duvalet. La première est professeur de peinture, l’autre est une amie. Elles en ont fait une douzaine. J’ai soumis une première sélection à l’assemblée générale de l’association Signe et Image qui a finalement retenu celles-ci.
Les textes de l’album sont toujours signés par le poète, mais sans Mélanie pour le chant et Alain pour la direction musicale, rien ne serait possible, souligne-t-il. L’album a pas de couleur particulière, ni de fil rouge dans les chansons, parce que je suis incapable d’écrire sur commande. Ce sont des inspirations, la nuit le plus souvent. Mais s’il fallait donner une teinte, je dirais humaniste, engagé, humoristique… et c’est tout. Pas plus de trois ingrédients, comme le préconisent les grands chefs !
Tout de même, les chansons ou textes parlés réunis dans l’album sonnent comme une invitation à la rencontre vers l’autre, au voyage… ce que résume son titre De par le monde.

Clins d’œil

Sur des rythmes de blues ou de tango, notamment, les chansons font un détour par Amsterdam, une ville où je suis allé souvent et dont j’ai fait tous les musée. J’ai découvert, d’ailleurs, de très belle chose sur Rembrandt, qui est aussi un graveur, de très haut niveau. Il y est aussi question des femmes en vitrines… que je regarde avec un intérêt journalistique, c’est à dire avant tout pour comprendre et éventuellement défendre.
Et s’il est souvent question de thèmes graves ou de sujet d’actualité comme la guerre, les attentats, le temps qui passe, De par le monde fait aussi plusieurs clins d’œil à de grands artiste français ou francophones : Brel, avec Amsterdam, mais aussi Juliette Gréco et son fameux Déshabillez-moi, à travers la chanson interprétée par Mélanie Delahaye Le frisson de vos désirs.
Clin d’œil aussi à Barbara : Je suis fou de “ Ma plus belle histoire d’amour c’est vous. On ne peut pas faire mieux, mais on a essayé avec un hommage au public : Tant de belles personnes.
Bien sûr, l’humour est présent, et de façon corrosive, avec A ma santé, qui est une critique de notre société, avec une allusion au Déserteur de Boris Vian.

Pour découvrir ces nouvelles chansons, rendez-vous samedi 28 novembre, à 20h30, au Centre des arts et loisirs de Buchelay, où Mélomuz sera justement en concert.
Renseignements : 01 30 92 57 74.

Le Téléthon revient les 4 et 5 décembre

Le décompte est lancé. Les bénévoles, parents et malades réunis sous l’égide de l’AFM, se préparent pour le grand rendez-vous de la solidarité et de combat contre des maladies génétiques, rares et lourdement invalidantes.

Le Téléthon 2015 aura lieu les vendredi 4 et samedi 5 décembre. Les initiatives s’annoncent nombreuses et, localement, les Jardiniers de France confirment qu’ils seront bien présents. Nous mettrons en vente, au profit de l’AFM, 1 600 jacinthes, à 2,50 € l’unité, détaille leur représentant buchelois, Robert Woelflé. Nous aurons notre stand chez Auchan le vendredi après-midi, à partir de 14h et le samedi toute la journée. Nous serons aussi présents place Trolliard, le samedi, à partir de 8h30.

Les parents d’élèves buchelois s’associeront également à l’opération, cette année encore.
Plus d’infos sur afm-telethon.fr

La fibre optique… plus tôt que prévu

Le réseau du XXIe siècle présenté lors d’une réunion publique, mardi 3 novembre, au Centre des arts et loisirs.

Bientôt, les informations qui transiteront sous la chaussée bucheloise voyageront à la vitesse de la lumière. Les travaux de préparation de ce tout nouveau réseau avancent vite aussi. Et plus vite qu’ils ne l’avaient été annoncés. Au cours de la réunion publique d’information organisée au Centre des arts et loisirs mardi 3 novembre, les représentants de l’opérateur Orange, chargé du déploiement de la fibre optique à Buchelay, ont indiqué que les premiers des 1 586 foyers raccordables au réseau optique pourront l’être dès le premier trimestre 2016.

La réglementation oblige l’opérateur chargé du déploiement de la fibre, Orange en l’occurrence, à un gel commercial de trois mois pendant lequel ses concurrents ont, s’ils le souhaitent, la possibilité de connecter leur propre réseau à celui nouvellement créé. Or, le gel commercial s’achèvera à Buchelay le 27 janvier 2016. A partir de cette date, lorsque la fibre aura été amenée au plus près des habitations - ce qui devrait être fait dans le premiers mois de l’année 2016 - les Buchelois pourront contacter l’opérateur de leur choix et solliciter un abonnement. Un raccordement final, jusqu’au salon du logement, devra être réalisé. Celui-ci est gratuit dans les collectifs. Il est, en revanche payant (149 €) pour les logements individuels de type pavillon, mais peut être offert selon les offres commerciales des opérateurs.

En tout état de cause, Paul Martinez s’est félicité de ce calendrier. La fibre optique va non seulement amener des services Internet très rapides aux particuliers de Buchelay, a ajouté le maire de la commune, mais ce réseau du XXIe siècle va aussi être très profitables aux entreprises qui l’attendent pour se développer.
Le document projeté pendant la réunion publique est disponible ici.

On vote les 6 et 13 décembre

Les électeurs sont appelés aux urnes les deux premiers dimanches de décembre pour désigner les 209 conseillers de la Région Ile-de-France, élus pour six ans.

Les élections régionales ont lieu les dimanches 6 et 13 décembre 2015

Les conseillers régionaux sont élus au scrutin de liste, selon un système mixte combinant les règles des scrutins majoritaire et proportionnel. Les listes de candidats respectent une parité stricte.

Au premier tour, la liste qui obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, donc plus de 50 %, reçoit le quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. Si aucune liste n’obtient la majorité absolue, il est procédé à un second tour.

Entre les deux tours, les listes peuvent être modifiées, notamment pour fusionner avec des listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés.

Au second tour, seules sont autorisées à se présenter les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés au premier tour.

La répartition des sièges se fait selon les mêmes règles que pour le premier tour mais la majorité absolue n’est plus requise.
Les principaux domaines d’intervention de la région sont le développement économique, les lycées, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur, l’aménagement du territoire et les transports.

Les bureaux de vote seront ouverts de 8 heures à 20 heures, aux deux tours de scrutin. La présentation d’une pièce d’identité est obligatoire pour pouvoir voter.

Donnez une deuxième vie aux jouets !

Une collecte des jouets est proposées jusqu’au 29 novembre.

Afin de développer le réemploi sur le territoire, la Camy propose aux communes d’organiser une collecte de jouets solidaire.
A Buchelay, des points de collecte seront proposés en Mairie, à la Plaine des sports, au Centre des arts et loisirs, tous les jours, jusqu’au 29 novembre, aux horaires d’ouverture habituels.

Un point de collecte est également prévu chemin des Meuniers, à hauteur de l’arrêt de bus, mercredi 25 novembre, de 14h à 16h.

Les jouets seront collectés par l’entreprise d’insertion Aptima en vue de leur redistribution (don) aux plus démunis lors d’un Noël solidaire.

Préserver l’héritage de la paix

La commémoration de l’Armistice de 1918 et l’hommage à tous les Morts pour la France s’est déroulée mercredi 11 novembre, au cimetière communal.

Des dépôts de gerbe ont eu lieu au monument aux Morts par les représentants des associations d’anciens combattants, les élus et les élèves buchelois.

Il est de notre devoir, à toutes et tous, de garder en mémoire le sacrifice de nos compatriotes et de ces millions d’hommes et de femmes qui n’ont pu connaître, en leur temps, une Europe en paix, a déclaré dans son discours Paul Martinez, maire de Buchelay.

  • ok_MG_1947
  • ok_MG_1951
  • ok_MG_1967
  • ok_MG_1974

Mise à jour mercredi 11 novembre 2015

La bibliothèque aux esprits

Le rendez-vous annuel des fantômes, sorcières et autres Conte Dracula a fait bibliothèque comble, samedi 31 octobre. Les sorcières conteuses d’histoires avaient manifestement envouté les Buchelois pour les faire venir déguisés en si grand nombre - avec plusieurs adultes parmi eux - et écouter leurs horribles histoires.
Des histoires suivies d’un goûter et d’un défilé dans les rues. Bref, un samedi épouvantable.

  • _MG_1837
  • _MG_1841
  • _MG_1849
  • _MG_1859
  • _MG_1870
  • _MG_1854
  • _MG_1862
  • _MG_1857
  • _MG_1864
  • _MG_1873

Mise à jour samedi 31 octobre

Enfants, adolescents : quelle place pour les écrans ?

Conférence dans le cadre du Contrat social de territoire Buchelay-Magnanville, jeudi 19 novembre, 20h, au Colombier, à Magnanville.

Des rencontres thématiques autour de l’éducation des enfants et adolescents sont régulièrement proposées aux parents Buchelois et Magnanvillois, dans le cadre du Contrat Social de Territoire, mis en place en avril 2013, qui lie les deux communes et le Conseil départemental des Yvelines.

Cette fois, les deux communes proposent une conférence-débat autour de l’utilisation des écrans : tablettes, smartphones, consoles et ordinateur individuel ont envahi les espaces familiaux : l’utilisation quotidienne de ces nouveaux écrans interactifs développe une anxiété pour grand nombre des parents. Nouvel enjeu d’autorité, projection des angoisses sur la nébuleuse toile internet, rapport quasi addictif aux mobiles chez les ados…

Cette conférence-débat, animée par le psychologue Michaël Stora (interview ci-dessous) fondateur de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines, sera l’occasion de décortiquer les maux engendrés et de mieux comprendre les plaisirs ressentis par les jeunes générations.

Conférence, mercredi 9 décembre, 20h, au Colombier, à Magnanville. Entrée libre et gratuite. Renseignements : mairie de Magnanville, 01 30 92 87 27 ; mairie de Buchelay, 01 30 98 10 87.


La culpabilité, notre pire ennemie

Michaël Stora

Le psychologue Michaël Stora, qui animera la conférence débat sur la place des écrans multimédias dans le quotidien des jeunes, se veut rassurant à l’égard de leurs parents. Il les incite toutefois à assurer leur rôle. Entretien.

Le Petit Mensuel de Buchelay : Quel est le problème entre les enfants et les écrans ?

Michaël Stora : Il ne s’agit pas tant des enfants et des écrans que des parents dans leur manière de gérer les écrans : avec les jeux vidéos, ils sont face à un nouvel enjeu d’autorité. Quand les enfants sont devant une série télé, les parents savent que le programme commence à telle heure et se termine à telle heure. Ils peuvent dire à l’enfant : A la fin, tu prends ton bain, par exemple. Avec un jeu vidéo, c’est différent. On ne sait pas forcément quand il va se terminer. Certains parents sont peut-être amnésiques, étonnamment ils ne saisissent pas toujours ce qui se passe et disent Quand je lui enlève sa console, il pète les plombs.

La télévision, qui semble de moins en moins regardée au profit de l’ordinateur, a déjà envahi le quotidien des enfants il y a plusieurs dizaines d’années. Qu’est-ce que les autres écrans ont changé, selon vous ?

J’appelle la télévision les écrans interpassifs : beaucoup d’enfants disent, en effet, je me repose devant la télé. Ils l’envisagent donc comme un espace de détente.
A l’inverse, les écrans interactifs nous permettent de jouer avec les images, de les désacraliser. Ce qui a donc complètement changé, c’est ce rapport, un peu sacré, du téléspectateur vis-à-vis de l’image télé. L’ado, lui, branche sa console sur la télé, il s’amuse avec les images. D’une certaine manière, il redevient acteur des images. Cette nouvelle génération, qui est née avec les jeux vidéo, a une relation à l’image plus intelligente comparativement à celle de la génération précédente.
Selon un sondage de Médiamétrie, 90 % des parents de plus de 40 ans pensent que tout ce qui est dit au journal de 20 heures est vrai. La jeune génération a un rapport à l’information, à la vérité - celle de l’image - nettement plus relative. D’ailleurs, beaucoup d’ados font du montage, du mixage, des petits films. Bref, ils sont metteurs en scène. Le fossé générationnel dans ce rapport à l’image est étonnant.

Convoitise

En 2015, il est très difficile pour un adulte de vivre et de travailler sans écran. Que peuvent faire les enfants face à cet exemple, ce modèle quotidien ?

Vous avez raison de pointer cet aspect : ces adultes, qui sont aussi des parents, sont beaucoup plus consommateurs que leurs propres enfants, qui, eux, sont à l’école toute la journée. La dérive, c’est lorsque les parents diabolisent l’écran et en font un objet de convoitise, comme c’est le cas avec le téléphone portable. Ce sont les parents qui offrent ensuite un smartphone à leur enfant, parfois dès le CM1 ou le CM2…ce qui est trop tôt. Aujourd’hui, presque tous les enfants de 6e possèdent un portable. Même dans les familles où il y a peu d’argent, les parents offrent un portable…ou plutôt un fil à la patte. Le portable c’est une surveillance qui rassure les parents. Avec les services de géolocalisation, ils disent ainsi à leur enfant : Tu es autonome parce que je sais où tu es
Mais un portable dès le CM1, c’est quand-même adultifier l’enfant.

Faut-il se sentir coupable de mettre son enfant devant un écran pour une garantie de tranquillité ?

Il y a deux dérives : utiliser la télévision comme nurse cathodique, c’est excessif. Mais je me bats aussi contre mes collègues psy qui culpabilisent les parents sur cette question. Quand on est une maman seule, parfois déprimée, cela fait du bien de laisser ses enfants devant la télé un moment pour avoir un instant à soi. Maintenant, laisser trop longtemps son enfant devant une tablette ou un jeu, qu’est ce qui est violent dans cette situation ?

Au-delà des conséquences médicales sur les yeux eux-mêmes, que risque un jeune enfant ou un adolescent à passer trop d’heures devant un écran ? Que risque-t-il de plus qu’un autre qui passe ses journées plongé dans les livres ?

Il y a une différence. Dans un livre, je suis avec moi-même et l’auteur. Parfois, j’oublie l’auteur. Alors que l’écran est une forme de sociabilisation partielle : dans les jeux en ligne, le chat sur Facebook, il y a des tentatives de communication partielle. Là où il existe un point commun - et c’est là où j’exprime mon inquiétude - c’est sur la problématique de l’addiction. J’ai vu des cas très lourds en consultation. Je reçois même des trentenaires maintenant. Cela révèle un problème plus profond, plus complexe, c’est la dépression. Elle est normale à l’adolescence. Mais on observe des adolescents qui vont au-delà de cette crise. L’addiction est une lutte anti-dépressive.

Au fond, quel est le rôle des parents dans ce débat ?

Etre parent c’est assurer un rôle, effectivement. Dans l’idéal, et ironiquement, ce rôle consiste à accepter de passer pour un vieux c…
Les limites que l’on pose à son enfant, à partir de l’âge de 2 ou 3 ans, le frustrent. Ça devient difficile mais il faut tenir le coup. Ce sont ces limites que l’enfant va intégrer et lui permettre ensuite de se sentir libre. C’est un peu ingrat, c’est vrai.
Il y a trente ou quarante ans, les parents n’allaient pas forcément mieux, mais ils étaient moins attentifs au bien-être de leurs enfants. Il y a trop de culpabilité chez les parents d’aujourd’hui. Elle est notre pire ennemie.

Mise à jour vendredi 30 octobre 2015

La bibliothèque aux esprits

Le rendez-vous annuel des fantômes, sorcières et autres Conte Dracula a fait bibliothèque comble, samedi 31 octobre. Les sorcières conteuses d’histoires avaient manifestement envouté les Buchelois pour les faire venir déguisés en si grand nombre - avec plusieurs adultes parmi eux - et écouter leurs horribles histoires.
Des histoires suivies d’un goûter et d’un défilé dans les rues. Bref, un samedi épouvantable.

  • _MG_1837
  • _MG_1841
  • _MG_1849
  • _MG_1859
  • _MG_1870
  • _MG_1854
  • _MG_1862
  • _MG_1857
  • _MG_1864
  • _MG_1873

Mise à jour samedi 31 octobre

Guide des Activités 2015-2016

  • Téléchargez le guide d’activités de Buchelay 2015-2016
Les cours suivants complètent ceux indiqués dans le guide :
  • Hacro gym : lundi 18h-19h, plaine des sports.
  • Gym danse adultes : mercredi 18h-19h, plaine des sports.
  • Danse modern jazz pré-ados 11 - 12 ans : mercredi 17h-18h, plaine des sports.

NOUVEAU

Téléchargez le calendrier de collecte des déchets 2016

Téléchargez le calendrier de collecte des déchets ménagers 2016.

La version papier sera distribuée avec Le Petit Mensuel de décembre.